peroxyde d’hydrogène

👉 Découvrez nos cours de coiffure 🤩 

Chimie – Composé d’hydrogène et d’oxygène de formule H2O2 découverte en 1818 par Louis Jacques thénard. Le peroxyde d’hydrogène est sensible aux produits alcalins comme l’ammoniaque, qui favorise et accélère sa décomposition. En coiffure, il est utilisé avec des colorants nommés « colorants d’oxydation » dont font partie les colorations permanentes et des colorations ton sur ton. Son usage est également indispensable aux travaux de mordançage, de décoloration, de méchage ou d’éclaircissement. D’autres techniques comme les permanentes ou défrisages requièrent également l’utilisation d’un oxydant.
Il existe plusieurs présentations de peroxyde d’hydrogène utilisées en coiffure. Leur titre peut varier de 7 à 10 Vol pour les colorations ton sur ton et de 10 à 40 Vol pour les colorations permanentes et les éclaircissants. La composition et la consistance peuvent également varier d’une marque à l’autre. On distingue néanmoins trois présentations communes :

– Les eaux oxygénées sont translucides et contiennent du peroxyde d’hydrogène dilué avec de l’eau distillée. Pour sa conservation, elle est stabilisée à un pH acide grâce à l’addition de stabilisants.

– Les oxydants crèmes sont blancs et possèdent la même composition que l’eau oxygénée transparente avec en plus des agents épaississants et adoucissants.

– Les révélateurs sont semblables aux oxydants crème, mais leur titre est adapté aux colorants ton sur ton.

Le titre d’une eau oxygénée s’exprime en pourcentage d’eau oxygénée pure ou en volume d’oxygène libérable :

  • 10 volumes ou 3 %
  • 20 volumes ou 6 %
  • 30 volumes ou 9 %
  • 40 volumes ou 12 %
Synonymes :
eau oxygénée
«Retour à l'index du glossaire