Sections de cours

ANNEXES 2

Diagnostic des cheveux et barbes – Texte – C2L43

Objectifs

Nous pouvons désormais aborder les principales caractéristiques des cheveux et des poils du visage afin d’expliquer dans quelle mesure elles influencent les travaux de coupe, de coiffage et d’entretien pilo-facial.
Les différents thèmes abordés sont utiles pour comprendre l’importance des différents diagnostics et éviter les insuccès.

Diagnostiquer l’ensemble des caractéristiques des cheveux

• Repérer l’implantation et les caractéristiques d’une barbe

• Proposer des solutions correctives

• Utiliser une fiche technique de coupe

• Utiliser une fiche technique d’entretien pilo-facial

Plan

Longueur des cheveux

Dessin de frisure d’une chevelure

Implantation des cheveux et des épis

Densité des cheveux

Implantation et pilosité faciale

Fiche technique d’entretien pilo-facial

Fiche technique de coupe homme

Introduction

Les cheveux possèdent plusieurs caractéristiques à prendre en compte lors de l’exécution d’une coiffure. Aussi, l’entretien d’une barbe, d’une moustache ou la technique de rasage devra prendre en considération l’implantation et la densité de la barbe pour faire des choix cohérents. C’est pourquoi, avant l’exécution d’une coupe ou d’une taille de barbe, un coiffeur réalisera les diagnostics qui lui permettront d’atteindre un objectif esthétique précis. Il orientera ainsi ses travaux au plus près de la demande et des besoins de sa clientèle. Par conséquent, un diagnostic minutieux contribuera à une plus grande satisfaction du client.

Longueur des cheveux

La pousse de la fibre capillaire varie entre 1 et 1,5 cm par mois. Ce critère est particulièrement utile lorsque la longueur est insuffisante au moment de réaliser une coiffure ou pour déterminer la fréquence des visites que nécessitera son entretien. On peut également influer par illusion d’optique sur la forme en utilisant différentes longueurs réparties judicieusement. Ainsi, une mèche de cheveu paraîtra plus longue si elle est entourée ou associée à une partie plus courte. En prenant l’exemple d’une coupe masculine, les cheveux du vertex sembleront plus longs si la nuque est très courte. Parallèlement, la longueur de la coiffure doit s’adapter avec la physionomie du client, ses désirs et sa disponibilité pour l’entretien de la coupe.

Dessins de frisure d’une chevelure

Lors du séchage, un cheveu frisé remonte naturellement. Par conséquent, le degré de frisure intervient directement avec les différents choix de coiffure. C’est pourquoi, pour un coiffage lisse, la coupe sera réalisée à la longueur choisie, tandis que pour un coiffage bouclé, il est recommandé de conserver davantage de longueur. Selon l’objectif, la ligne d’ensemble et les volumes seront également influencés par la frisure. Nous observons que les cheveux frisés ou ondulés apportent de la légèreté et de la douceur au résultat, alors que les raides produisent généralement plus de verticalité.

Implantation des cheveux et des épis

Le sens dans lequel sont implantés les cheveux sur la tête indique le sens de la pousse naturelle. Cette implantation sur le cuir chevelu est asymétrique et influencée par les épis. Dans la nuque, la pousse se prolonge parfois jusqu’à la base du cou et peut imposer la forme et la longueur de la coupe.

la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°2

Il est impossible de changer la direction des cheveux et la façon dont ils vont se placer naturellement, mais on pourra atténuer certains de ces effets avec une coupe soigneusement choisie.

Sur une coiffure courte, les épis seront plus visibles :
• dans la zone frontale, ils imposeront le sens du coiffage,

• sur le vertex, garder de la longueur afin d’atténuer le redressement des cheveux,

• dans la nuque, dessiner les contours et raser, en sachant que les épis seront à nouveau visibles avec la repousse.

la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°3la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°4

Densité des cheveux

La densité d’une chevelure moyenne est de 200 à 300 follicules pilo-sébacés par centimètre carré. Elle est variable en fonction de leur couleur, du diamètre, de l’origine ethnique, de l’âge du client et du nombre de cheveux perdus par jour. La chevelure peut être dense, normale, fine ou éparse en cas de forte chute des cheveux. Les hommes sont plus touchés par les alopécies et calvities et, selon les cas, le cuir chevelu peut présenter des zones éparses ou totalement dépourvues de cheveux. C’est pourquoi le choix de la coiffure sera primordial pour obtenir un bon résultat. La technique de coupe et d’effilage dépendra de la densité sur le cuir chevelu. Un effilage plus soutenu sera réalisé sur une chevelure dense, alors qu’une chevelure fine ne comportera aucun effilage. La longueur sera également prise en compte pour apporter du volume dans certaines zones.

Implantation et pilosité faciale

L’implantation des poils du visage renseignera le coiffeur pour un rasage intégral ou un entretien pilo-facial. L’épaisseur est également à prendre en compte puisqu’elle influe sur le résultat esthétique d’une barbe, d’une moustache ou d’un collier. Par ailleurs, certains clients peuvent avoir des zones clairsemées telles que cicatrices, pelade et autres anomalies. Ce manque de pilosité peut créer un rendu très inesthétique.

la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°5

Les poils du visage poussent de 0,2 mm par jour environ. Pour un client qui souhaite laisser pousser sa barbe ou réaliser un entretien pilo-facial, il faudra prévoir le temps nécessaire pour obtenir la longueur souhaitée et l’informer de la fréquence des visites pour l’entretien. A titre d’exemple, on compte une quinzaine de jours de pousse pour une barbe alors que pour un collier court, une semaine suffira. Afin d’éviter que la densité de poils ne corresponde au style recherché, le coiffeur réalisera un diagnostic en observant soigneusement le visage du client.

la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°6

la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°7

la_coupe_homme_methode_globale_diagnostic_cheveux_et_barbes_n°11

EN BREF

• Les cheveux poussent de 1 à 1,5 centimètres par mois et les poils de 0,2 millimètres par jour.

• Dessin de frisure : conserver de la longueur sur cheveux très frisés. Les cheveux raides produiront des lignes verticales plus dynamiques.

• Implantation : la forme de la coupe est choisie en fonction des épis. Les épis de la zone frontale déterminent le sens du coiffage. Dans la zone du vertex, couper court ou garder de la longueur pour éviter le redressement. Dans la nuque, dessiner les contours si l’implantation est trop basse.

• Densité : une chevelure dense est propice à un effilage intense. Les cheveux courts apportent davantage de volume.

• Implantation faciale : le sens de pousse orientera le choix du dessin d’un entretien pilo-facial.

• Densité des poils faciaux : choix de la forme de barbes, pleines ou de trois jours pour une forte densité.

• En cas de zones très clairsemées ou glabres, conseiller un entretien pilo-facial qui ne demande pas la présence de poils dans cette zone. Par exemple, pour une densité trop faible sur les joues, proposer un collier de barbe, une moustache ou un bouc. En l’absence de poils au menton, proposer une moustache avec mouche ou des favoris.

 

 

 

 

Gabaris à imprimer - Fiche technique coupe homme et entretien pilo-facial

Taille du fichier : 327 kb