Sections de cours

Introduction

Lexique – texte – C5L02

CLIQUER SUR “TERMINER” EN BAS DE CETTE PAGE POUR VALIDATION

 

Ce lexique reprend les termes essentiels pour la coloration méthode globale et d’une manière générale les mots utiles en coiffure. Cependant, si vous souhaitez obtenir davantage de définitions, nous mettons à votre disposition “Le dictionnaire du coiffeur” en ligne et en accès libre pour plus de 3000 définitions sur la coiffure. => le dictionnaire du coiffeur en ligne

Retrouvez également l’intégralité des définitions dans notre => version imprimée le dictionnaire du coiffeur.

 


Acide :

On appelle acide tout corps composé capable de céder un ou plusieurs ions H+ lorsqu’il est mis en solution dans l’eau. Une solution acide possède un pH situé entre 0 et 7.

Albinisme :

Décoloration pilaire, cutanée et oculaire totale et congénitale. Les iris des yeux sont rosés ou bleutés et la peau est très claire. Les cheveux et les poils sont blancs.

Alcali :

Désigne un composé capable de provoquer une réaction alcaline dans une solution aqueuse. En coiffure, un alcali réagit sur le cheveu en gonflant le cortex et avec l’eau oxygénée en activant sa décomposition.

Alcalin :

Terme aujourd’hui remplacé par base ou basique.

Allergie :

Réaction anormale du système immunitaire de l’organisme au contact d’un corps étranger (allergène) et qui n’entraîne pas de réaction chez la plupart des sujets.

Allergène :

Substance provoquant une réaction allergique chez un sujet hypersensible.

Allongement :

Après avoir appliqué un colorant en racine, opération qui consiste à répartir le colorant sur les longueurs et les pointes.

Ammoniaque :

L’ammoniaque, ou hydroxyde d’ammonium, (NH4OH) est une solution aqueuse contenant du gaz ammoniac (NH3). Il est utilisé comme agent alcalin dans les colorations d’oxydation. Il gonfle le cheveu, soulève les écailles de la cuticule et active la décomposition de l’eau oxygénée.

Anion :

Ion qui possède une charge électrique négative.

Anionique :

Molécule qui présente une charge électrique négative. C’est le cas des cellules qui composent la fibre capillaire, d’autant plus lorsque celle-ci est sensibilisée.

Antiseptique :

Substance qui élimine les bactéries et les virus de la surface de la peau.

Aqueux :

Qui est constitué en partie d’eau.

Asthme :

Affection inflammatoire non-contagieuse des bronches et caractérisée par une gêne respiratoire.

Atome :

Forme de la plus petite partie d’un élément chimique capable de se combiner. Un atome est constitué d’un noyau et d’électrons.
Ex: l’atome d’oxygène (O), l’atome d’hydrogène (H).

Azoïque :

Les colorants azoïques sont actuellement les plus répandus. Ce sont des composés synthétiques utilisés dans l’industrie, notamment pour la fabrication de colorants capillaires.


Balayage :

Technique qui permet d’éclaircir une coiffure dans certaines zones et d’apporter un contraste assez doux. Un balayage s’apparente aux effets d’éclaircissement du soleil en été. Les techniques utilisées consistent à appliquer un produit éclaircissant sur des cheveux naturels ou colorés. On utilise pour cela un peigne, une planchette ou les doigts. L’oxydation s’effectue à l’air libre.

Base :

On appelle base tout corps composé capable de céder un ou plusieurs ions H- lorsqu’il est mis en solution dans l’eau. Une solution basique possède un pH situé entre 7 et 14. En coiffure, les plus importantes sont la paraphénylènediamine, le para aminophénol et la paratoluènediamine.

Base (précurseurs) :

Les bases font partie des précurseurs de la couleur des colorants d’oxydation. Ils agissent sur l’intensité de la couleur et sur la couverture des cheveux blancs.

Basique :

Solution ayant une réaction alcaline.

 


Canitie :

Blanchissement irréversible des cheveux due à une réduction progressive de la mélanogénèse.

Catalyseur :

C’est un corps qui, par sa présence, favorise ou accélère une réaction chimique sans que celui-ci soit lui-même modifié. Ex: ammoniaque.

Cation :

Ion qui possède une charge électrique positive.

Cationique :

Molécule qui présente une charge électrique positive. Les composés cationiques chargés positivement, dont font partie les soins capillaires, sont attirés par les composés anioniques chargés négativement, dont font partie les cheveux fragilisés.

Caustique :

Élément corrosif, qui attaque ou détruit les matières organiques.

Cercle chromatique :

En coiffure, le cercle chromatique est construit à partir des couleurs soustractives. Les couleurs primaires sont le cendré (bleu), l’acajou-rouge (rouge) et le doré (jaune). Les couleurs secondaires sont le violine (violet), le cuivré (orange) et le vert.

Cheveux blancs :

Cheveux dépourvus de mélanine (voir canitie).

Chromatique :

Relatif à la couleur.

Colorants métalliques :

Colorations à base de sels métalliques employées depuis l’Antiquité. Elles étaient mélangées le plus souvent avec des sels de plomb, de cuivre ou d’argent. Mélangées avec des colorants végétaux, elles procuraient des nuances très variées. Aujourd’hui interdites, elles ne sont plus utilisées en raison de leur toxicité.

Colorants organiques synthétiques :

Colorants qui ne contiennent aucun élément naturel dans leur composition. Cette catégorie regroupe les colorants temporaires (ou fugaces), les colorants semi permanents et les colorants d’oxydation.

Colorant permanent :

Les colorants permanents sont des cosmétiques conçus pour des colorations résistantes aux shampoings et aux agressions extérieures. Cette catégorie regroupe à la fois les colorations permanentes et les colorations super éclaircissantes. Ce sont les plus polyvalentes et les plus demandées de toutes. Elles couvrent jusqu’à 100% de cheveux blancs.

Colorant semi permanent :

Colorants semi permanents ou colorants directs respectant totalement la fibre capillaire. La pigmentation artificielle s’élimine au fur et à mesure des shampoings.
Leur fonction essentielle consiste à couvrir les cheveux d’une manière douce sans que la cliente soit tenue de répéter l’opération après chaque lavage.

Colorant super éclaircissant :

Les colorants super éclaircissants font partie de la catégorie des colorants d’oxydation permanents. Leur fonctionnement est similaire à celui des colorants permanents, mais leur usage répond à un besoin d’éclaircissement supérieur sans passer par une décoloration.

Colorant temporaire :

Les colorants temporaires ont une fonction de courte durée. Ils s’éliminent avec un shampoing ou par brossage. Leur fonction principale consiste à modifier très superficiellement le reflet d’une coloration capillaire, qu’elle soit naturelle ou non. Ils existent également pour des applications fantaisistes.

Colorant Ton sur Ton :

Colorants situés à mi-chemin entre les colorants semi permanents et les colorants permanents. Élaborés pour pallier à l’irréversibilité des colorants permanents. Ils sont moins agressifs pour les cheveux, mais ne possèdent qu’un très faible pouvoir éclaircissant.

Colorant végétal :

Colorants élaborés à partir de végétaux dont les mélanges dépendent du degré de couverture et des reflets recherchés.

Colorimétrie (ou métrique de la couleur) :

Technique conventionnelle qui permet de mesurer physiquement la couleur. Elle s’appuie sur la physique de la lumière.

Coloriste :

Coiffeur technicien spécialiste de la coloration capillaire.

Couleur :

Impression produite sur l’œil par la lumière et qui est ni noire, ni grise ni blanche.

Couleurs chaudes et froides :

Les couleurs chaudes font référence au feu. Elles regroupent toutes les nuances du jaune, orange et rouge. Les couleurs froides font référence à la glace. Elles regroupent toutes les nuances du vert, bleu et violet.

Couleurs complémentaires :

Chaque couleur possède une couleur qui lui est opposée. Deux couleurs opposées sont dites complémentaires et s’annulent entre elles. Elles sont diamétralement opposées dans l’Étoile Chromatique.

Couleurs primaires :

Le Rouge, le Jaune et le Bleu sont des couleurs primaires de la synthèse soustractive. Leurs mélanges théoriques permettent d’obtenir toutes les couleurs.

Couleurs secondaires :

Le mélange de deux couleurs primaires donne une couleur secondaire.

Couleurs tertiaires :

Le mélange d’une couleur primaire et secondaire donne une couleur tertiaire.

Colorant :

Substance soluble capable de se fixer de manière stable sur une matière afin de la teindre ou de la colorer.

Corps pur simple :

Un corps pur simple est constitué d’une seule sorte d’atome. Ex: une molécule d’hydrogène H2 contient deux atomes d’hydrogène. Une molécule d’oxygène de l’air O2 contient deux atomes d’oxygène.

Corps pur composé:

Un corps pur composé est constitué de plusieurs sortes d’atomes. Ex: une molécule d’eau H2O est constituée de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène

Cortex :

Partie interne du cheveu située sur toute la longueur de la tige. Zone dans laquelle sont situées les mélanines.

Coupleur :

Les coupleurs font partie des précurseurs de la couleur des colorants d’oxydation et sont responsables de la variété des reflets.

Cuticule :

Partie externe du cheveu composée de plusieurs couches de cellules disposées comme des écailles.


Décoloration :

Action d’éclaircir des cheveux naturels par dissolution des pigments mélanique. Celle-ci peut être réalisée de manière totale ou partielle grâce à des procédés permettant d’éclaircir de 1 à 7 tons.

Dermite de contact :

Maladie cutanée se manifestant par un eczéma et caractérisée par des rougeurs, des squames et des démangeaisons.

Diffraction :

Lorsque la lumière passe au travers d’un prisme, elle se décompose en ondes colorées distinctes. Ce phénomène s’appelle diffraction.


Eau distillée :

Eau exempte de minéraux et d’organismes.

Échelle des tons :

Échelle formée par une numérotation de 10 teintes naturelles des cheveux allant du Noir jusqu’au Blond très très clair.

Éclaircissement :

L’exposition des cheveux au soleil provoque un éclaircissement plus ou moins visible. La dissolution des grains de mélanine est causée par l’association de l’oxygène de l’air, des UV du soleil et de l’humidité.

Eczéma :

Ou dermatite. Altération inflammatoire de la peau provoquée par une irritation ou une allergie.

Émulsion (pour une coloration):

Opération qui consiste à décoller le colorant du cuir chevelu en ajoutant peu à peu de l’eau tiède. Cette action préliminaire au rinçage facilite l’élimination du produit.

Étoile chromatique :

Outil professionnel qui distingue les couleurs primaires et secondaires, les couleurs chaudes et froides et la position des reflets. Permet de diagnostiquer le ton de la peau, la couleur des yeux et des cheveux pour ensuite choisir les tonalités et reflets en prévision.

Eumélanine :

Pigments de mélanine responsables d’une couleur capillaire allant du brun-rouge au noir.

 


Fond d’éclaircissement :

Couleur obtenue sur un cheveu après un éclaircissement plus ou moins poussé. Cette aspect peut aller d’un rouge foncé à un jaune de très très clair.

 


Hauteur de ton :

Une couleur de cheveux sans reflet est toujours une variation de la couleur marron. Les eumélanines et phaéomélanines responsables de la pigmentation capillaire offrent un éventail de tonalités allant du beige le plus clair (blond platine) au marron le plus dense (noir). Pour mesurer ces variations, il existe une échelle de tons universelle allant du 1 au 10.

Hémostatique :

Substance capable d’arrêter une hémorragie (saignement).

Hétérochromie :

Présence naturelle d’une ou plusieurs mèches de couleurs réparties sur l’ensemble du cuir chevelu.

Intoxication :

Troubles dus à l’introduction dans l’organisme de substances nocives.

 


Ion :

Atome ou molécule chargés électriquement. Un cation est chargé positivement et un anion négativement.

 


Kératine :

Substance fibreuse résistante, extensible et insoluble dans l’eau. Elle est présente dans les couches supérieures de l’épiderme, dans les cheveux, les ongles et les écailles, etc.

 


Lumière :

La lumière qui nous permet de distinguer les couleurs et les formes est un rayonnement électromagnétique émis par une source lumineuse. Ce spectre électromagnétique est constitué d’ondes de longueurs différentes.

Lumière blanche :

La lumière naturelle transparente est appelée “lumière blanche”. Elle est constituée d’un ensemble de couleurs visibles grâce à sa diffraction.

 


Mèche(s) :

Si une mèche est un regroupement de cheveux, les mèches sont également désignées comme étant une sélection de cheveux éclaircie ou colorée. Les techniques employées consistent à appliquer un produit sur des cheveux et de les isoler. Les effets obtenus sont généralement contrastées.

Mélanine :

Substance pigmentaire présente naturellement dans la peau, les cheveux et les poils, ainsi que dans certains tissus du cerveau et des yeux.

Mélanocyte :

Cellules chargées de la fabrication de la mélanine. Les mélanocytes responsables de la couleur de la peau se situent au niveau de la couche basale de l’épiderme tandis que les responsables de la couleur du cheveu se situent à la base du follicule pilo sébacé.

Mélanogenèse :

Processus de fabrication et de développement des pigments mélaniques.

Mélanosome :

Vésicule se détachant de l’appareil de Golgi et continuant la synthèse des pigments jusqu’à leur acheminement vers les kératinocytes.

Miscible :

Qui peut se mêler à un autre corps et former un tout homogène.

Molécule :

Il s’agit de la plus petite division qu’un corps puisse supporter tout en gardant ses propriétés. Les molécules sont constituées d’atomes, par exemple une molécule d’eau contient deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène. Sa formule chimique est H2O soit H-O-H.

Monoéthanolamine :

Dérivé de l’ammoniaque utilisé dans la composition des colorants d’oxydation Ton sur Ton. Il provoque le gonflement du cheveu et agit en tant que catalyseur de la réaction.

Monomère :

Molécules simples capables de réagir les unes avec les autres et de former un ou plusieurs polymères.

Mordançage :

Technique qui consiste à améliorer, sur cheveux naturels difficiles, le rendement d’un colorant d’oxydation. Il se réalise avant l’application du colorant.

 


Nettoyage :

Technique consistant à dépigmentées artificiellement des cheveux colorés. D’autres termes tels que décapage, gommage ou démaquillage peuvent également être employés. Ce procédé est employé comme technique préparatoire à la coloration et n’est pas obligatoirement éclaircissant.

Neutraliser :

Action de rendre une solution ni alcaline, ni acide.

Nuancier :

Les nuanciers, cartes de couleurs ou encore mèchiers proposent un éventail de nuances élaborées par les fabricants.

 


Oeil :

L’oeil ou globe oculaire est un récepteur du système de vision de notre organisme.

Oxydant :

Composé capable de céder de l’oxygène ou de recueillir de l’hydrogène lorsqu’il subit une réaction chimique.

Oxydation :

Réaction chimique libérant de l’oxygène dans laquelle l’élément oxydé gagne un ou plusieurs électrons.

Oxydoréduction :

Une réaction d’oxydoréduction est un transfert d’électrons d’une espèce à une autre. Ce processus intègre deux demi réactions:
D’une part une oxydation rendue possible par la présence d’un oxydant capable de libérer de l’oxygène et donc d’accepter des électrons.
D’autre part, une réduction rendue possible par la présence d’un réducteur capable de fixer de l’oxygène et donc de céder des électrons.

L’oxydation d’un corps s’accompagne toujours de la réduction d’un autre, car les électrons ne peuvent se retrouver isolés, ils ont besoin d’être captés.

– L’eau oxygénée est capable de se comporter aussi bien en oxydant qu’en réducteur selon le milieu acide ou alcalin dans lequel elle se trouve. Conservée dans un flacon en milieu acide à l’aide de stabilisants, elle se déstabilise au contact de composants alcalins, du soleil, de la chaleur ou d’impuretés métalliques.

– On trouve la présence de réducteurs dans des produits de coloration capillaire.

En fixant les molécules d’oxygène, ils évitent une auto oxydation des produits.

 


Partition :

Divisions des différentes zones du cuir chevelu. Il existe des partitions horizontales, verticales, radiales, ascendantes et descendantes.

Peroxyde :

Composé chimique qui comprend une plus grande quantité d’oxygène qu’un oxyde normal.

Peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée :

Composé d’hydrogène et d’oxygène capable d’oxyder des molécules colorantes ou éclaircissantes.

Persels :

Les persels sont considérés comme des oxydants très puissants. Ce sont des dérivés de peroxyde et regroupent les persulfates d’ammonium, de potassium et de sodium.

pH :

Le pH ou potentiel d’hydrogène est une unité de mesure qui indique le taux d’acidité ou d’alcalinité d’une solution, c’est-à-dire sa concentration en ions H+ ou OH-.
La valeur du pH se mesure sur une échelle allant de 0 à 14. L’acidité se situe entre 0 et 7 tandis que celle de l’alcalinité se situe entre 7 et 14. Le chiffre 7 est considéré comme une mesure neutre.

Le phénomène de pH est très lié à l’état de santé des cheveux et du cuir chevelu, c’est pourquoi nous devrons y porter une attention particulière.

Ex: lorsqu’on applique sur les cheveux un produit colorant contenant de l’ammoniaque, le pH légèrement acide des cheveux sera modifié et deviendra plus alcalin. Les cheveux apparaîtront par conséquent moins brillants et plus difficiles à démêler. Afin de rétablir le pH initial, une crème démêlante ou un soin devront être appliqués.

l’échelle des ph

• Exemples approximatifs de pH acides:

acide chlorhydrique molaire: 0

– acide gastrique: 2

– jus de citron: 2,4

– cola : 2,5

– peroxyde d’hydrogène: 2,5-4,5

– vinaigre: 2,9

– jus d’orange: 3,5

– café: 5

– peau: 5,2-7

lait: 6,5

– salive humaine: 6,5x Exemple de pH neutre:

eau pure: 7

• Exemples approximatifs de pH alcalins:

sang: 7,4

–  eau de mer: 8

–  savon: 9,5

–  ammoniaque: 11,5

–  soude molaire: 14

 

SOLUTION ACIDE : Contient plus d’ions hydrogène positifs que d’ions hydroxyles négatifs.

SOLUTION NEUTRE : Contient un nombre égal d’ions hydrogène positifs et d’ions hydroxyles négatifs.

SOLUTION ALCALINE : Contient plus d’ions hydroxyles négatifs que d’ions hydrogène positifs

Phéomelanine :

Pigments de mélanine responsables d’une couleur capillaire allant du jaune clair au roux.

Piebalbisme :

Absence de pigment localisée sur un cuir chevelu laissant apparaître une mèche blanche.

Pigment :

Substance colorée généralement insoluble capable de filtrer les rayons de la lumière et attribuant une couleur à son support.

Polymère :

Macromolécule constituée d’une répétition de molécules simples appelées monomères.

Polymérisation :

Transformation des précurseurs de la couleur en pigments artificiels de grandes tailles.

Précurseurs de coloration :

Molécules utilisées dans les produits de coloration oxydants ( coupleurs et développeurs ). Leur petite taille leur permet de pénétrer à l’intérieur du cheveu avant de se regrouper et de former de grandes molécules colorées.

Pré-pigmentation :

Technique qui consiste à apporter des pigments artificiels à une chevelure décolorée naturellement ou artificiellement. Elle est employée avant d’appliquer un colorant sur des cheveux de 3 à 4 tons plus clairs que la couleur visée.

Protocole :

Énoncé des règles et des procédures qui déterminent la conduite d’une opération complexe.

Pointe :

Partie extrême des cheveux d’une longueur d’environ 1/3 de toute la longueur selon les cas. Il s’agit de la partie des cheveux la plus ancienne et généralement la plus sensibilisée.

 


Racine :

Partie des cheveux qui dépasse du cuir chevelu jusqu’à une distance de 1,5 à 2 centimètres (ne pas confondre avec la racine du cheveu qui est la partie vivante).

Réaction chimique :

Processus au cours duquel des corps purs mis en relation se transforment pour donner naissance à des corps nouveaux.

Réducteur :

Corps capable de fixer de l’oxygène ou de libérer de l’hydrogène. Composé capable de céder un électron à un corps réduit lors d’une réaction chimique.

Réduction :

Réaction chimique dans laquelle l’élément réduit gagne un ou plusieurs électrons. Un corps réduit cède de l’oxygène et capte de l’hydrogène.

Reflet :

Réflexion colorée de la lumière. En coiffure, les principaux reflets sont énumérés de la façon suivante: Naturel Cendré Irisé Doré Cuivré Acajou Rouge Vert

Réflexion :

Réflexion diffuse: Intervient sur des surfaces irrégulières. La lumière est réfléchie dans différentes directions. Ce phénomène se produit sur des cheveux dont la fibre capillaire est altérée, ce qui leur donne un aspect terne.

Réflexion spéculaire (relatif au miroir): Intervient sur des surfaces régulières. La lumière est réfléchie dans une même direction. Les cheveux soyeux dont la fibre capillaire est lisse réfléchissent la lumière de manière uniforme, ce qui leur donne un aspect brillant.

Réfraction :

Les ondes de lumière changent de direction lorsqu’elles passent d’une matière à une autre. Par exemple, une réfraction est observée lorsque la lumière passe de l’air à l’eau.

Rutilisme :

Présence naturelle de cheveux roux.

 


Saturation :

La saturation ou pureté d’une teinte correspond à son intensité.

Solution :

Liquide contenant un corps dissout.

Solvant :

Liquide capable de dissoudre une substance.

Stérilisation :

Procédé d’éradication des micro-organismes vivants.

Synthèse additive :

Opération permettant de combiner plusieurs sources lumineuses colorées afin d’obtenir une nouvelle couleur.

Synthèse soustractive :

Opération permettant de combiner l’effet d’absorption de plusieurs couleurs-pigments afin d’en obtenir une nouvelle.

 


Teinte :

Fréquence lumineuse engendrant une impression chromatique. Dans un environnement naturel, plusieurs fréquences coexistent toujours, mais elles possèdent une dominante chromatique qui détermine la teinte.

Touche d’essai :

La touche d’essai est un test à réaliser aux personnes qui vont utiliser un colorant contenant des dérivés d’aniline. Ce test s’effectue 48 heures avant l’application du colorant.

Toxique :

Produit nocif pour l’organisme.

Tyrosine :

Acide aminé utilisé dans la synthèse de la mélanine (pigment de la peau et du cheveu).

 


UV :

Rayonnement électromagnétique d’une longueur d’onde intermédiaire entre celle de la lumière visible et celle des rayons X. Ils sont invisibles et utilisés avec les stérilisateurs à Ultra Violet.

Valeur :

Intensité lumineuse d’une couleur. Plus la valeur est basse, plus la couleur est sombre. La valeur d’une couleur se mesure du noir jusqu’au blanc en passant par toutes ses variantes.

 


Zone :

Division du cuir chevelu en espace de travail.