Sections de cours

Annexe 4

Définition des épreuves – Texte – C2L72

 

Objectifs

Cette unité vise à informer les candidats qui souhaitent passer les épreuves du CAP ou du BP coiffure. Pour mettre tout les atouts de son côté, il s’agit de bien connaître les différentes épreuves de coiffures masculines et d’entretien pilo-facial, ainsi que les exigences imposées par l’examen. Pour y parvenir, voici les objectifs de ce chapitre :

• Connaître la définition de l’épreuve du Brevet Professionnel de coiffure.

• Connaître la définition de l’épreuve du Certificat d’Aptitude Professionnel de coiffure.

• Choisir des modèles conformes au passage des épreuves du CAP et du BP de coiffure.

Plan

• Définition de l’épreuve du BP Coiffure

• Définition de l’épreuve du CAP coiffure

• Choix du modèle

• Ressources

• Recommandations d’usage pour bien préparer ses examens

Introduction

Les dates d’examens s’accompagnent généralement d’une période de stress. Technologie, théorie, pratique, référentiel du diplôme, échéances, trouver des modèles, entretenir son matériel ou le compléter, revoir ses fiches de révision et ses fiches techniques, etc. La liste peut paraître longue, mais elle est pourtant loin d’être insurmontable. Pour une bonne préparation, il est indispensable d’assimiler la première règle – le temps est votre meilleur ami, mais peut aussi devenir votre pire ennemi. Sachez donc le gérer et anticiper. Ce chapitre est destiné à identifier les impératifs à connaître et d’orienter les candidats pour choisir un modèle répondant aux exigences de l’épreuve.

Définition de l’épreuve du BP Coiffure

L’épreuve pratique du BP coiffure est intitulée U30B : Coupe homme et entretien du système pilo-facial. Elle est optionnelle puisque le candidat a le choix entre l’épreuve U30B et U30A coiffure événementielle. L’option doit être choisie lors de l’inscription du candidat.

Elle porte sur :

• La maîtrise des techniques spécifiques de la coiffure masculine,

• la maîtrise des techniques d’entretien et taille du système pilo-facial,

• l’organisation et le respect du poste de travail,

• la maîtrise des règles d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie,

• l’attitude face au modèle,

• le degré de transformation, la créativité et la mise en valeur du modèle,

• la qualité du résultat.

La durée de l’épreuve sera d’une heure avec un coefficient 5 et réalisée sur modèle masculin majeur.

Le modèle doit être pourvu de cheveux sur l’ensemble de la tête et d’une longueur nécessaire à la mise en œuvre des techniques de coupe mode ou classique et avec une coupe non préparée. Le modèle sera non rasé depuis au minimum une semaine sur la zone à travailler.

Obligations pour le candidat :

• Présenter une photo format d’au moins 10X13 cm de la coupe qu’il souhaite réaliser sur son modèle.

• Il ne sera pas autorisé à passer l’épreuve si le modèle est absent ou si le modèle est non conforme.

• La vérification de la conformité du modèle a lieu avant le début de l’épreuve par les membres du jury. En cas d’absence de photo fournie, le jury déterminera la coupe à réaliser.

Exigences pour le modèle :

• Pour la coupe, le modèle doit être pourvu de cheveux sur l’ensemble de la tête.

• Pour l’entretien pilo-facial, il doit être non rasé depuis une semaine. Il n’y a pas de réalisation de rasage total.

• Les sabots de tondeuses sont interdits pour la coupe de la chevelure comme pour la barbe.

Définition de l’épreuve du CAP Coiffure

Cette épreuve pratique du CAP métiers de la coiffure est intitulé EP1. Partie 1 Coupe et coiffage homme.

Elle porte sur :

• La préparation et l’organisation du poste de travail,

• le respect des règles d’hygiène, d’ergonomie, de sécurité et adopter une démarche respectueuse de l’environnement,

• la maîtrise des savoirs-faire professionnels,

• la qualité du résultat,

• l’aptitude à mobiliser des savoirs associés.

La durée de l’épreuve sera d’une heure et est évaluée sur 50 points. Elle est réalisée sur un modèle masculin de 16 ans (autorisation parentale obligatoire) ou plus. Le modèle est pourvu de cheveux sur l’ensemble du cuir chevelu dont la longueur du tour d’oreille et de la nuque est au minimum de 2 cm avant la coupe.

Obligations pour le candidat :

• Procéder sur des cheveux propres, secs ou mouillés (pas de shampooing pendant le temps de l’épreuve) ;

• réaliser une coupe dégradée avec fondu de nuque, tours d’oreilles et raccourcissement des cheveux ;

• réaliser une mise en forme avec finition de coiffage et utilisation de produits de coiffage obligatoire.

• pour la coupe, la mise en forme et la finition, toutes les techniques, tous les matériels et les produits sont admis à l’exception des tondeuses (même tondeuse de finition) ;

• la vérification de la conformité du modèle a lieu avant le début de l’épreuve par les membres du jury.

Exigences pour le modèle :

• Pour la coupe, le modèle doit posséder des cheveux sur l’ensemble de la tête d’une longueur minimum de 2cm avant la coupe.

• Les tondeuses sont interdites pour la coupe.

Choix du modèle

Pour choisir un modèle :

• Les cheveux doivent être faciles à coiffer, bien implantés et sans trop d’épis.

• Le modèle doit accepter de laisser pousser ses cheveux et ou la barbe avant l’examen.

• Il faut s’entraîner avec régularité, c’est pourquoi il est conseillé de chercher des modèles le plus tôt possible. Choisir parmi l’entourage proche de préférence afin de trouver une personne fiable.

• Lors de l’examen, le modèle doit se sentir à l’aise. Une relation de confiance doit donc s’être établie.

Brevet professionnel

• La coupe des cheveux doit être classique ou moderne.

• Choisir une coupe parfaitement maîtrisée et ne pas utiliser de sabot sur la tondeuse.

• Avec la tondeuse, utiliser la technique de coupe en méthode croisée afin d’éviter les marques de coupe sur les cheveux.

• Les dessins tracés (tribaux) avec la tondeuse ne sont pas conseillés.

• Tous les outils peuvent être utilisés. Il est possible de dégrossir le travail de coupe avec un plus gros peigne possédant des larges dents.

• Il faut avoir une progression logique de la coupe et une gestuelle précise.

• Vérifier la coupe avant et après le séchage.

• La mise en forme et le coiffage doivent être réalisés avec des brosses et non avec les doigts ou le diffuseur.

• Le séchage et le coiffage peuvent être réalisés avant ou après l’entretien pilo-facial. Ne pas oublier de faire une jonction entre les pattes et l’entretien pilo-facial si besoin.

• L’entretien du système pilo-facial doit être un travail de création et non un entretien de barbe, moustache ou rasage.

• Choisir les produits en fonction du travail à réaliser et du type de peau du modèle.

Certificat d’aptitude professionnel

• La coupe doit être classique et le fondu de nuque est obligatoire.

• Pas de coupe qui présenterait un résultat avec des longueurs identiques sur l’ensemble de la chevelure.

• Eviter les modèles avec des épis dans le bas de la nuque.

• La coupe peut se réaliser sur des cheveux propres, secs ou mouillés.

• Réaliser la coupe avec une progression logique et vérifier la régularité des épaisseurs pour le fondu de nuque et les tours d’oreilles.

• La mise en forme et le coiffage doivent être réalisés avec des brosses et non avec les doigts ou le diffuseur.

• Utiliser la méthode du bombage et vérifier régulièrement le volume de la coiffure.

Ressources

Afin de rester informé sur l’évolution des différents référentiels pour les diplômes de coiffure et pour vérifier que ce chapitre est toujours en vigueur, consulter le site https://eduscol.education.fr

Ou télécharger le document avec ce lien : https://eduscol.education.fr/referentiels-professionnels/CAP.pdf

Recommendations pour préparer ses examens

Viser juste

• Identifier et comprendre les objectifs à atteindre, c’est éviter de travailler des éléments inutiles et inversement d’oublier l’essentiel.

• Se procurer le référentiel du diplôme auprès du CRDP de votre région.

• Distinguer les aspects théoriques et pratiques à dominer.

• Les lister et les mettre en relation avec les épreuves.

Planifier

• Utiliser un calendrier mural et noter les dates importantes pour chaque épreuve (les dates de révisions, d’entraînements pratiques, pour trouver les modèles, vérifier et compléter le matériel, etc).

• Communiquer les dates des épreuves à vos modèles.

• Garder le contact avec des modèles remplaçants par sécurité.

S’entraîner

Préparer ses fiches de révision de cours et une fiche descriptive par épreuve avec des précisions personnelles.

La formation en coiffure se fait en grande partie par répétition, à la fois pour les connaissances et les compétences. Alors, ne pas hésiter à répéter et répéter encore les mêmes exercices, jusqu’à la veille de l’épreuve.

• Préparer les épreuves en respectant les temps de réalisation imposés.

Astuces

• Prendre soin de son corps et de son mental pour être en pleine capacité le jour « j ».

• Être attentif(ve) aux heures de sommeil nécessaire, aux horaires de repas et à l’équilibre de ces derniers.

• S’oxygéner tous les jours en respirant l’air l’extérieur et en faisant de l’exercice. Le sport permet d’éliminer les toxines néfastes au bon fonctionnement de l’organisme et rend positif(ve).

• Pour les plus émotifs – pendant les épreuves, le meilleur remède contre le stress panique est la respiration. Respirer à pleins poumons plusieurs fois et votre esprit reprendra le contrôle.